DEUX 911 SUR LA TERRE!!! 6 commentaires


Une première fois est unique, celle ci est en plus inoubliable!

mon groupe

Les audacieux : Eric, Isabelle, Laurent, André, Christian, Frank, Maxime!

Voici le récit du premier stage que j’ai organisé. Fier d’en être à l’origine, d’avoir participé à son organisation et à sa réalisation. J ‘ai beaucoup appris tout au long du chemin ayant mené à sa concrétisation et ça continu encore aujourd’hui… Je tiens a remercier Caruso & Fils, Drive Control en la personne de Christian Domergue et Laurent Clutier, Maxime Lemesre, ainsi que Frank Servais (Pilote ) et Isabelle Crausaz (Copilote) pour leur confiance, leur soutien et leur audace. Une grand merci!

L’idée de départ : Amener une 911 préparée par Caruso & fils à poser ses roues sur la piste en terre de l’école de pilotage de Drive Control!!!

Les objectifs : Participer à la préparation d’un pilote, Frank Servais, au volant de son véhicule, accompagné par son préparateur. En complément, offrir au reste du groupe une expérience formatrice de pilotage sur terre d’une 911.

Association d’idées !!!

Un jour,à Monteil, chez Drive Control. C’était la fin de journée d’un stage. Je lavais des autos d’une manière qui devenait agréablement routinière, tentant de retirer la boue collée partout, rêvassant… Puis, soudain, je me suis dit, ce serait une Porsche ce serait encore meilleur. Porsche!?!? Caruso?!? Drive Control + Caruso!!!!????! NDLR : je vous invite à découvrir mon article sur mon stage de mécanique chez Caruso & Fils pour bien comprendre le contexte.

Mais oui! Il faudrait que je propose à André, de proposer à ses clients de faire un stage avec une 911 sur la piste en terre de Drive Control… Ni une ni deux comme on dit… dès mon retour chez moi, j’appel André et le rejoins à déjeuner quelques jours plus tard,je lui en parle de vive voix et là, c’est incroyable mais mon idée lui plait! J’en parle aussi avec Christian et Laurent, le CIMPA, je me nourris de leurs avis et je fonce!

A partir de là, nous allons tenter ensemble de trouver qui, parmi ses clients, est aussi fou que nous. Pas évident, car pour en être là où nous en sommes il faut encore plus de passion que de raison. De mon côté, pendant ce temps, je fais tout ce que je pense nécessaire pour réaliser ce projet. J’ai peu de temps et « interdit » de pas réaliser une si belle idée! Pas évident, avec les cours à suivre, les examens à préparer, les trajets et surtout l’inexpérience qui caractérise tout moniteur en formation de l’organisation d’un nouveau stage.

André a trouvé qui fera le stage parmi ses clients! Nous sommes d’accord, un choix idéal, un de ses clients prépare le Rallye du Maroc Historique. Il s’agit de Frank Servais, un compétiteur suisse expérimenté possédant un état d’esprit et une motivation adaptée à notre projet (visitez son blog! ).

Nous allons amener pas une mais deux Porsche 911 à Monteils!

L’une appartiendrait à André et serait utilisée par deux stagiaires, normalement son formidable mécanicien, Eric, et Maxime, un ami. André partagerait le volant de la Porsche de Frank. Isabelle, sa copilote, profiterait de l’événement pour adapter sa position dans le véhicule et accumuler les sensations.

Il était prévu un premier jour orienté sur le perfectionnement au pilotage sur la piste de Rallycross et ensuite, le lendemain, réaliser une séance d’essai réglage sur la grande piste rallye. Le tout était de garder une marge de sécurité de quelques jours avant le départ de la course pour faire face en cas de pépin mécanique. Par ailleurs, la veille, il etait prévu que je parte en direction de Monteils au volant de la 911 2.7 afin d’arriver de roder les exercices et accumuler des sensations au volant.

Voilà ce qui était prévu…A partir de là, l’aventure commence…

Le samedi, je me vais garage Caruso & fils à Mandelieu pour prendre le départ pour Monteils, une ambiance de matin de Noël. 300km dans le viseur…

ça me dit

Top départ! Entouré par Eric et André, prêt à partir en direction de Monteils.

décollage

Dernières manœuvres avant le décollage…

Un événement très formateur

Leçon n°1 : vivre le suspense d’une météo incertaine. Gérer le stress. J’ai vécu des journées de stage chez Drive Control sous une météo capricieuse mais je peux dire maintenant que j’ai ressenti le stress dans la peau de l’organisateur d’un événement menacé par les éléments météo, et sans avoir de date de report qui n’en dénature pas l’objectif « avant course ». J’en étais venu à suivre la météo toutes les 3 heures, du matin au soir, cours ou pas cours. Finalement, le ciel était de mon coté. Il nous a laissé un seul jour sans précipitations, le dimanche. Il a plu la veille et le lendemain. Une fragile fenêtre de tir entre plusieurs jours de pluie qui a laissé la piste très collante et glissante. Nous avons donc réduit le stage à un seul jour, le dimanche. Il est clair que la motivation de tout le monde a changé la donne, la faible adhérence et les conséquences sur l’état de la piste du roulage ne nous ont pas fait renoncer. Il a fallut un sacré boulot ensuite pour la retaper. Merci Christian!

Leçon n°2 : Faire face aux aléas de la mécanique. En chemin, samedi, la veille du stage, au volant de la 911 2.7 que je convoyais, j’ai eu un problème de boite de vitesse. Immobilisé sur une bande d’arrêt d’urgence particulièrement bien adaptée à une longue attente, j’ai attendu l’arrivé d’André Caruso accompagné par Eric Minot. Avant de venir à mon secours, ils devaient finir de préparer la voiture de Frank, il n’était pas prévu que je tombe en panne… Cette attente a duré 4 heures!!!

Je pense avoir établi là un record de temps passé de nos jours et à l’arrêt dans une 911 2.7… Prenant sagement parti des circonstances, y a pire comme situation non? J’en ai profité pour lire un bon bouquin sur le Rallye, bien au chaud dans ma charmante Porsche d’un jour. C’est fou mais en emportant ce livre énorme, je me demandais bien quand j’allais trouver le temps de le lire mais je ne voulais pas regretter de ne pas l’avoir pris avec moi… J’ai bien fait d’écouter cet intuition!

reading in the rain

Une bien belle atmosphère pour lire non? Un souvenir original.

Ensuite, l’assistance est arrivée… Nous avons fait une assistance rapide sur le bord de l’autoroute qui devrait rester dans les anales des vidéos d’ Escota : 911 sur chandelle, intervention sur la boite et c’est reparti!!! Je leur avait bien dit quand ils sont venu me voir à deux reprise sur ma bande d’arrêt d’urgence que mon assistance arrivait… Ils n’ont pas du étre déçu à la vidéo!!!

sur la bande

Voici une 911 sur chandelles sur la bande d’arrêt d’urgence…

ontheroadagain

On the road again…

Leçon n°3 : s’adapter, improviser. Stage réduit à un jour. Problème mécanique sur une des deux Porsche. Il fallut sans cesse s’adapter. Il a fallut savoir se passer du temps de roulage nécessaire pour valider les exercices et du temps passé au volant pour accumuler des sensations bien utiles pour apporter une prestation de moniteur la meilleure possible.

Il y a bien longtemps qu’une 911 n’avait pas foulé la terre de Monteils et nous avions tous envie de valider nos intuitions positives sur la capacité de ce véhicule sur cette surface. Nous avons sauté dans le grand bain sans élan!

LA 911 est une voiture formidable au potentiel incroyable.

Le dimanche matin début du stage. André et Eric opèrent la 911 2.7 et ils remplacent la boite à vitesse. Dans le doute, avant de partir, me sachant en panne, il en avait pris une sur une étagère. Faire ça à la fraîche par un dimanche matin et en quelques heures ça montre que c’est des vrais costauds, des purs. Et en plus, avec le sourire et la bonne humeur! Bravo!

beau geste technique

Un beau geste technique que ce moment du remontage du bloc moteur-boite

Pendant ce temps, nous débutons le stage. La 911 SC 3.0 VHC est au roulage. Nous nous sommes relayé avec Laurent et Christian aux coté de Frank. Il a enchaîné les tours de piste complets dans des conditions d’adhérence évoluant en permanence. Nos observations croisées, nos conseils complémentaires lui ont permis de cibler des axes de travail pour parfaire son pilotage. La terre est une surface formidable pour révéler les choses puis constater les progrès. L’ouverture d’esprit d’un pilote aussi expérimenté est remarquable. Ceci lui a permis de progresser. Il faut souligner que la météo est donc les conditions de piste ne lui ont pas facilité les choses, il s’en est superbement bien sorti. Félicitations!

 

La terre… ça vous change un pilote.

prêt

Prête à rouler, pendant ce temps le briefing est en cours…

contre appel

Voici une belle posture suite à un bel appel – contre appel…

En bord de piste, s’activait Maxime pour produire de belles vidéos. C’est un ami que j’ai rencontré lors des tests d’admission préalable au CIMPA en octobre 2012. Il les a brillamment réussi, son entrée en formation est prévue pour l’an prochain. L’anecdote c’est que ce n’est qu’une fois en stage chez Drive Control, que j’ai appris qu’il y avait travaillé 4 ans, avant l’apparition du BPJEPS, obligatoire aujourd’hui pour exercer comme moniteur. Je me souviens de la décontraction qu’il avait en arrivant aux tests de pilotage. Maintenant que je connais la piste et apprend vraiment le métier de moniteur dans cette structure, je comprends pourquoi. La terre… ça vous change un pilote.

Sa mission du jour, faire les images de l’événement, plus particulièrement réaliser les vidéos puis travailler sur leur montage.

Sa découverte du jour : piloter une Porsche 911 pour la première fois et en plus, la piloter sur la terre, la piste où il a travaillé plusieurs années! Deux découvertes en une seule journée. On l’a bien prévenu qu’ensuite il n’aurait de cesse de chercher à se retrouver à nouveau au volant de cette merveille. Il n’a pas écouté… Il a contracté le virus 911, c’est certain!

Enfin, deux 911 sur la terre!

duel enchanté

« Duel enchanté »

L’après midi, briefing et roulage. Quelques réglages. Toujours la même méthode , nous nous relayons comme moniteur et croisons nos observations, mais cette fois, deux 911 sont en piste! André et Eric on terminé l’opération de remplacement de la boite à vitesse, l’ensemble moteur boite et remonté, tout est prêt. Très intéressant de comparer le comportement de ces deux véhicules. Même véhicule, même architecture, pneus terre mais niveau de préparation différent. La voiture de course de Frank habilement préparée par Caruso est facile, confortable, progressive, douce, performante. Nous avons un regard neuf et objectif sur le sujet et nous sommes subjugués. C’est simple, nous avons mis les roues pour la première fois sur une piste en terre à faible adhérence et au volant d’une 911 SC 3.0 VHC et nous n’avons eu pas de réelles difficultés pour la maîtriser et retiré ressenti très positif. Une belle et bonne préparation!

Le grand saut…

J’ai particulièrement apprécié la qualité de conduite de cette Porsche quand j’ai répondu a l’invitation de Frank pour en prendre à mon tour le volant et découvrir au passage le pilotage sur la terre d’une 911. Dans le rôle du moniteur, il ne faut pas se louper dans cet exercice. La course imminente et la valeur de la belle augmente encore l’enjeux. Le confort de pilotage de cette préparation a fait la différence.

Conclusions

La fin du premier semestre de ma formation. Les premiers examens survenus la semaine qui a suivi ce stage. Le brusque retour de formation avec tout ce que j’avais mis de coté ces dernières semaines pour réussir mon parcours de formation et ce projet de stage. Tout ceci ne m’a pas donné le temps de vous faire partager cette journée jusqu’à aujourd’hui. A cela une touche de fatigue et des problèmes informatiques et nous voilà le mois suivant. Il parait qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire. Vous me direz après avoir fini de lire cet article.

Un projet vu au travers du regard de son auteur…

Entre temps, j’ai eu les échos de cette journée en direct mais aussi par différents média et réseaux sociaux. Ce stage est une réussite. Personnellement, je vois de nombreux points à améliorer dans ma prestation et l’organisations dans son ensemble. Mais ceci est normal et positif. Ce projet vit encore et sera encore plus riche d’enseignement pour ses participants à l’avenir.

André, Eric, Frank et Isabelle ont disputé le Rallye du Maroc VHC qui vient de se terminer a une 28° place malgré de nombreux problème normaux dans une épreuve aussi exigeante pour la mécanique. Max travaille sur le montage. Je continu mes stages de formation avec Christian et André.

Dans ce stage, ce qui est le plus beau c’est la véritable rencontre entre chacun de nous et l’atmosphère de partage et de générosité qui régnait entre nous. Je sentais que Drive Control et Caruso allaient s’entendre, je pressentais que Frank Servais et sa copilote auraient la bonne attitude. Je savais pouvoir compter sur Max.

Je ne me suis pas trompé.

Par contre, bien que je sentais que si ça se passait bien, ceci pourrait se renouveler, je n’avais pas imaginé ce qu’allait nous inspirer ce stage…

Mais ceci est une autre histoire…

belle de trois quart

belle… toute sale, tout simplement.

IMG_8228

Ma photo préférée, certainement la plus émouvante depuis longtemps.

Et pour finir, de belle photos de passionnés comblés

à la pelle

Du plaisir à la pelle!

comme un slogan I LOVE DRIVE CONTROL

Comme un slogan, un tatouage éphémère…

Il signore André Caruso

Il signore André Caruso…Merci de ton soutien!

Guerrier de la mécanique Monsieur Eric Minot

Une belle récompense pour un travail mécanique de titan! King Eric…

Kimi premiere premiere

Première 911, première en 911 sur la terre : DOUBLE première!

Monsieur Laurent Clutier

Difficile de ne pas voir la joie d’un pilote pourtant très expérimenté et gâté…

Monsieur Christian Domergue

Christian, celui à qui beaucoup doivent beaucoup, de retour d’une belle session.

Un bonheur partagé

Tout le monde ne roule pas avec Kimi Räikkönen… Merci pour ton soutien!

Au passage, je profite de cette article pour encourager notre copain Max, et oui il y en a deux, comme les Porsche ce jour là… qui s’est planté en moto un mercredi soir et qui chaque jour bataille pour nous revenir sur pied et finir sa formation. Un tout bon futur moniteur! Courage Max.

That’s all folks!


A propos de Julien GUYOT

Moniteur de Pilotage et organisateur de stage, terre et asphalte. Formé chez Drive Control. Je travaille aujourd'hui à 80% sur la terre et 20% sur l'asphalte.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “DEUX 911 SUR LA TERRE!!!

  • GUYOT

    Merci de me faire participer à tes progrès et ta formation dans le stage de formation. c’est un rêve d’enfance qui se réalise pour toi. Rappelles toi, à Masevaux, tu avais 10 ans tu dessinais des voitures sans arrêt sur la table de la salle à manger, tu voulais devenir « designer » chez pina farina..disait tu. tu as pris le virus de l’auto très tôt. Maintenant tu pilotes des bolides…
    je ne doutes pas qu’un jour tu puisses avoir une école où tu enseigneras ton savoir faire…
    Après les meubles et la décoration, c’est un autre monde avec toi.
    je ne puis que t’accompagner par la pensée, mais sois prudent , même si ce sport est antinomique de cet adjectif ou qualificatif.
    Tu as la chance d’avoir des personnes d’experience autour de toi.
    le nom de jean Servais me dit quelque chose.
    Il y avait il y a longtemps une course de côtes à Bourbach le haut il(Alsace) y a quelques années comptant pour le championat de la montagne , elle n’existe plus, maintenant c’est celle de Sewen et du Ballon d’Alsace, je me demande si ce pilote n’y a pas participé?
    bonne chance à toi. ton oncle

  • max

    CHAPEAU!!! ton article m’a remis dans l’ambiance tamisée et feutrée de ma douce 911…mince elle est pas à moi!!! la 911 préparée par André Caruso et entretenue aux petits soins par Eric Minot son Mécano avec un grand M. je ressens encore tout ce stress que tu as pu endurer en voyant la météo d’avant stage, en subissant une avarié méca avant stage. Bref un grand moment de bravoure de ta part. No Stress!!! je me rappelle le moment où j’essayais les gopro dans le bureau, t’etais sur les charbons ardents mais tu as su gerer ça comme tout vrai moniteur qui se respecte. je t’ai regardé évoluer tout au long de la journée et je suis sur que tu vas assurer dans cette profession et j’espère te voir un jour directeur d’école lol.partner!! tout ça pour dire que tu as un super feeling, avec le grain de folie qui fait un stage inoubliable pour tous!! CHAPEAU l’artiste!! Encore Encore!!!