Conclusion sur la 928 GT


Aujourd’hui je peux dire que j’ai conduit une part de l’histoire de Porsche.

Sacrée meilleure voiture à la fin des années 70, la lignée a connu une sorte de paroxysme au lancement de la série limitée GT. Tout est réuni pour sublimer le potentiel de cette GT au sens propre. Auto-bloquant, boite manuelle, amortisseurs réglages.

Que puis je en retenir?

  1. 1600 kg, aujourd’hui c’est un poids normal pour une sportive.
  2. Un V8 c’est magique, au ralenti il vous berce, à l’accélération il vous bouscule. 32 soupapes et plus 300 chevaux pour 5 litres de cylindrée ailleurs que dans une Mercedes ou une Corvette, c’est la formule d’une potion magique aux saveurs américaines, cuisinée à l’Allemande : ça pousse sérieusement.
  3. Une élégance naturelle à laquelle je suis sensible et qui fait sourire les enfants quand ses bulbes optiques surgissent si loin devant au bout du capot. Sans parler de la petite goute de verre qui dépasse du bulbe quand on le regarde de l’habitacle et qui permet de s’assurer que ces drôles d’optiques sont bien allumés tout en cernant le gabarit de ce que l’on peut appeler un gros pif.
  4. Un voyant d’entrée en action de l’auto-bloquant qui s’illumine au tableau de bord dans une charmant teinte verte qui sonne comme un avertissement sans frais : je travaille,le répartie la puissance entre les roues motrice, dose et prépare toi à finement coordonner tes gestes entre accélérateur et volant, la limite approche.
  5. Ce dernier point est vraiment extra. Ou comment une voiture peut prévenir d’une action au lieu de signaler une castration (le fameux symbole ESP qui clignote aujourd’hui sur tant de voiture. Bon c’est mon point de vue, c’est le but non?
  6. Véhicule totalement schizophrène. Deux personnalités sans action sur le levier de vitesse. Rouler sur le couple et pouvoir à tout moment, en quelques secondes, effacer tout véhicule du paysage.

Aujourd’hui cette voiture prend le chemin de la Belgique où un acquéreur vient de me confirmer son intention. Cette aventure automobile restera un souvenir marquant de mes aventures hors de l’univers 911. Je conseille une belle voiture comme celle-ci à toute personne qui veut prendre un plaisir insensé à rouler sur route au volant d’une GT véritable, authentique et stylée.

Place aux photos souvenir de la Porsche 928 GT : IMG_1593 IMG_1598 (1) IMG_1601 (1) IMG_1604 (1) IMG_1609 IMG_1616


A propos de Julien GUYOT

Moniteur de Pilotage et organisateur de stage, terre et asphalte. Formé chez Drive Control. Je travaille aujourd'hui à 80% sur la terre et 20% sur l'asphalte.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *